RT 2012 et RT 2020 : Quelles différences ?

Actualités

RT 2012 et RT 2020 : Quelles différences ?

5 sept. 2019

Parmi les principales différences entre la RT 2012 et la RT 2020, on notera les limites de dépense énergétique.

RT 2012 et RT 2020 : Quelles différences ?

RT 2012 ET RT 2020 : QUELLES DIFFÉRENCES ?

Parmi les principales différences entre la RT 2012 et la RT 2020, on notera les limites de dépense énergétique. Alors que la RT 2012 correspondait à un plafond de 50 kWh/m²/an, à savoir la valeur moyenne du label BBC (bâtiment basse consommation), la RT 2020, impose que la production d’énergie soit supérieure à la consommation.

De plus il y a un grand objectif pour la RT 2020 c’est de consommer encore moins d’énergie. C’est-à-dire que tous les bâtiments construits après 2020 seront beaucoup plus sensibilisé pour devenir des bâtiments à énergie positives (BEPOS) pour consommer et produire la même quantité d’énergie, ou même en produire plus.

 

Les différences entre RT 2012 et RT 2020

 

  RT 2012 RT 2020
Types de bâtiments Bâtiment basse consommation (BBC) Bâtiments à énergie positive (BEPOS)
Usages pris en compte
  • Refroidissement ;
  • Chauffage ;
  • Production d'eau chaude ;
  • Eclairage ;
  • Auxiliaires.
  • Refroidissement ;
  • Chauffage ;
  • Production d'eau chaude sanitaire ;
  • Eclairage ;
  • Auxiliaires ;
  • Appareils ménagers ;
  • Appareils électroménagers.
Type de consommation visé Diminution de la consommation des équipements Suppression du gaspillage énergétique à l'aide d'une gestion intelligente de la consommation.
Principaux éléments pris en compte Isolation thermique des bâtiments.
  • Isolation thermique des bâtiments ;
  • Production d'énergie ;
  • Empreinte enrivonnementale.

 

LES PRINCIPAUX POINTS DE DIFFÉRENCIATION ENTRE RT2012 ET RT2020

 

1. La RT2012 est BBC quand la RT 2020 sera BEPOS


Techniquement, la réglementation thermique 2012 s’applique aux Bâtiments de Basse Consommation (BBC) alors que la réglementation thermique 2020 (RT2020) correspond aux Bâtiments à Energie POSitive (BEPOS). C’est pourquoi, les nouvelles constructions devront être à énergie positive, c’est-à-dire que l’énergie générée sera supérieure à l’énergie consommée. En revanche, la norme BBC fixe la limite de consommation à 50 kWh/m² par an.

 

2. De nouveaux usages seront pris en compte par la RT 2020


Actuellement, la réglementation thermique RT 2012 prend en compte cinq usages distinctifs : le refroidissement, le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage et les auxiliaires (ventilateurs, pompes, etc.). La RT2020 quant à elle va imposer de nouveaux usages tels l’utilisation des appareils ménagers, les appareils électroniques (ordinateurs, télévision, réfrigérateur) et les effets du carbone de la construction.

Cette notion de consommation d’usage du bâtiment RT 2020 s’inspire notamment de nos voisins européens et de leurs labels (notamment le label passivhaus allemand et son moteur de calcul PHPP).

 

3. L’individu sera au cœur de la RT2020


Avec l’application de la RT2020, nous serons, individus et citoyens, sensibilisés à consommer moins d’énergie. En effet, les évolutions technologiques qui diminuent la consommation de nos équipements ne suffisent pas à atteindre le seuil du zéro gaspillage énergétique. Voilà pourquoi l’individu sera au cœur de la RT2020 puisque c’est l’évolution de notre comportement (et l’éducation de nos enfants) qui nous permettra de respecter la norme RT2020 en consommant moins et plus efficacement.

 


 

Source : https://www.les-energies-renouvelables.eu/conseils/reglementation-thermique-2012/lobjectif-de-la-reglementation-thermique-2020/ 

 

Un devis ? Une question ?

Nous trouver

Fluides Ingénierie Internationale
20 rue du clos Romain
89100 Saint Martin du Tertre

Fluides Ingénierie Internationale / accueil